En Allemagne, le secteur du bâtiment verdit

lundi 2 février 2009

Aujourd’hui, 85 % des constructions allemandes suivent des modèles économisant au maximum l’énergie. Construites en « super-dur », le plus souvent en béton, en pierre, mais également en bois, les « maisons massives » consomment trois fois moins d’énergie que les habitations des années 1990. Cela tient à leur orientation, à l’épaisseur et aux capacités d’isolation de leurs murs et de leurs fenêtres triples, à leur capacité à emmagasiner les rayonnements solaires et à leur système d’aération. La « maison massive » épargne le chauffage l’hiver et abrite de la chaleur l’été. Elle est aussi plus confortable et protège ses habitants du bruit et des rayonnements divers.
Ce secteur du bâtiment assure à lui seul 300 000 emplois aujourd’hui, en associant cabinets d’étude, artisans divers, entrepreneurs du bâtiment et producteurs de produits bruts. Avec un chiffre d’affaires de 22,4 milliards d’euros, c’est l’un des moteurs du bâtiment. C’est avant tout une production régionale « non exportable ».
Pour le futur propriétaire, le choix est infini. Arge Haus AG, une entreprise berlinoise, lui offre par exemple un catalogue de plus de 100 modèles, tous en « construction massive ». Le financement sera d’autant plus allégé que la maison sera économe. Depuis octobre 2007, la « loi d’économie de l’énergie » favorise la construction de ces bâtiments qui réduisent souvent de moitié la consommation moyenne habituelle. Le respect de ces normes permet l’accès aux crédits à taux privilégiés de la banque publique pour la construction Kfw, pour un montant de 50 000 à 100 000 euros. La banque peut même contribuer à l’amortissement du bâtiment jusqu’à 12 % de la valeur. Les travaux effectués pour la rénovation écologique de bâtiments anciens sont, quant à eux, déductibles des revenus jusqu’à 20 % de leur montant.
La branche bâtiment estime à 340 milliards d’euros jusqu’en 2030 le montant de la construction et de la rénovation « écologique », avec la création de 220 000 postes dont 120 000 dans la construction. Le bâtiment allemand compte aujourd’hui 700 000 salariés.

1 commentaires:

paul 18 février 2009 à 00:27  

Vous parlez de maisons massives ...
Je me demande s'il ne s'agit pas de maisons passives ..
http://www.maison-passive-nice.fr/
Comme par hasard, les composants étudiés sur ce site sont allemands ...

  © Blogger template Cumulus by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP